Mercury Rising
Accueil Critiques Mercury Rising

Mercury Rising

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : Code Mercury

Equipe:
Durée : 111’
Genre:
Date de sortie: 28/04/1998

Cotation:

2/ 6

Si vous avez manqué le début:

Au FBI, Art Jeffries est un spécialiste de l'infiltration depuis de longues années. Usé par son métier, il est jugé inapte à son travail et mis sur une voie de garage: les écoutes téléphoniques. Après quelques semaines de purgatoire, son chef l'implique dans la protection d'un enfant autiste de 9 ans dont les parents sont morts dans d'étrange circonstances. Commence alors pour lui un long jeu du chat et de la souris...

 

Notre critique:

Voilà un film qui aurait pu être une réussite: un sujet intéressant avec des personnages antagonistes, un jeune autiste et un vétéran de l’action policière, un réalisateur (Harold Becker) qui a su prouver avec MALICE, SEA OF LOVE ou THE BOOST (Etat de Choc) qu’il était capable d’une grande maîtrise de l’intensité dramatique et qu’il possédait un réel talent de metteur en scène réaliste… Mais, hélas, le scénario est cousu de fil blanc, emploie tous les poncifs du genre et ne nous épargne pas quelques gros clichés.

Il ne nous reste plus qu’à nous rabattre sur des personnages caricaturaux qui tentent désespérément de nous faire croire à leurs histoires incroyables.

Un film frustrant à plus d’un titre qui ne mérite pas qu’on s’y attarde plus qu’à un téléfilm…