Maggie’s Plan

Avec ses 5 films au compteur (dont THE PRIVATE LIVES OF PIPPA LEE avec l’excellente Robin Wright), explorant plus ou moins tous la position de la femme au sein de la famille ou de la société, Rebecca Miller, réalisatrice, actrice et scénariste de son état, met d’une certaine façon la barre très haut car ce type de sujet n’est évidemment pas des plus faciles.

Il semble en tout cas qu’avec MAGGIE’S PLAN, Rebecca Miller soit parvenue à exprimer la quintessence de son sujet en jouant à la fois sur le côté très réaliste de son histoire mais aussi sur un humour et un décalage omniprésent dans les situations décrites.

Sans jamais tombé dans le côté caricatural de la femme qui cherche à tout prix à avoir un enfant sans avoir l’encombrement d’un homme, la réalisatrice nous présente une jeune femme déterminée, organisée mais aussi un peu naïve et un peu inconsciente qui, alors qu’elle recherche une situation simple, va s’embarquer dans une relation encore plus complexe qu’une relation classique de couple.

Charge dure contre les hommes, MAGGIE’S PLAN n’épargne pas non plus les femmes sans pour autant porter de jugement de valeurs sur les uns ou les autres d’ailleurs.

Greta Gerwig (l’interprète de Maggie, vue notamment dans GREENBERG) donne au film toute sa fraîcheur et son pep tandis que Julianne Moore nous offre une fois de plus une prestation sans fautes dans son rôle d’épouse bafouée à l’accent allemand marqué et à l’air hautain. Que du bonheur et de la fraîcheur dans un monde qui en a bien besoin particulièrement dans le traitement de sujets de société aussi importants!

Articles associés

Love Lies Bleeding

Une affaire de principe

Drive-Away Dolls