Magallanes
Accueil Critiques Magallanes

Magallanes

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe : Damián Alcázar, Jairo Camargo, Salvador del Solar, Tatiana Astengo
Durée : 109’
Genre : Drame policier et psychologique
Date de sortie : 21/06/2017

Cotation :

4 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Harvey Magallanes est un ancien soldat de l’armée reconverti en chauffeur de taxi mais aussi en chauffeur de Rivero, son ancien colonel. Un beau jour, il embarque par hasard une jeune femme qu’il semble connaître et qui le trouble...

 

Notre critique:

Deux ans après sa sortie dans son pays d’origine, le Pérou, et après de nombreux passages en festivals (San Sebastian, Toronto, Chicago, …), voici que MAGALLANES, du nom de son anti-héros, sort sur nos écrans. Parfois, les voies des distributeurs sont impénétrables…

Or donc MAGALLANES, mélange de thriller, de film politique et de récit d’une rédemption, nous propose un scénario relativement alambiqué basé sur une ‘backstory’ solide qu’il va nous dévoiler au fur et à mesure tout en brouillant les pistes.

Déroulant son histoire et l’histoire passée en parallèle tout au long du film, Salvador del Solar, acteur de son état, dont c’est le premier film derrière la caméra, remplit peu à peu les pièces d’un puzzle du passé qui ressurgit dans le présent de Magallanes.

Jusqu’aux révélations finales, le spectateur est conduit avec un talent certain vers la résolution d’une affaire pédophile dans des milieux militaires qui se croyaient tout permis. Justice immanente ou rédemption pure et dure, chacun jugera selon ses convictions et sa subjectivité mais reste que le film se voit comme un polar qui manque parfois un peu de punch.