Leviathan
Accueil Critiques Leviathan

Leviathan

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe : Andrey Zvyagintsev, Mikhail Krichman
Durée : 140’
Genre : Drame
Date de sortie : 21/10/2014

Cotation :

0 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Nikolai va chercher à la gare de la ville son vieil ami Dmitri devenu depuis un brillant avocat à Moscou. Nikolai a besoin de lui car son fils adolescent, Romka, sa femme Lilya et lui-même vont être expropriés de leur maison et terrain par le maire de la ville. Et son dernier recours pour éviter cela n’a pas abouti...

 

Notre critique:

Après des débuts remarqués à l’âge de 40 ans avec THE RETURN, l’analyse très originale d’une famille qui retrouve son père, Andrey Zvyagintsev propose son quatrième long métrage, LEVIATHAN, une dénonciation non moins brillante d’une société corrompue jusqu’aux tréfonds de son système.

Et l’intelligence de Zvyagintsev repose principalement sur sa façon d’aborder le problème à partir d’un cas concret, celui d’un noyau familial qui, sous la pression d’une fatalité administrative inéluctable, va éclater. Il recentre ainsi son approche, renforce l’empathie et remonte le fil de la corruption tant le long du système politique que le long du système religieux orthodoxe qui ferme les yeux sur les dérives d’une société pour mieux la tenir sous sa coupe.

Comme pour ses précédents films, le réalisateur russe a confié à Mikhail Krichman, son directeur de la photographie, le soin de faire, des paysages magnifiquement désolés, un des protagonistes de son film, transcendant au travers de ceux-ci la descente aux enfers de Nikolai et de sa famille.

Description sans concessions d’une société russe en perdition qui, bien loin de sa grandeur passée, repose sur le dos d’un paquet d’ivrognes qui s’ennuient, LEVIATHAN est un choc, celui d’un monde primaire, primal et primitif, face à nos yeux d’occidentaux vivant dans une société policée de longue date.

 

Ces articles pourraient vous intéresser