Le torrent

Le Torrent

Lison, dont les parents sont séparés, vit entre le domicile de sa mère et celui de son père, Alexandre, qui vit avec sa nouvelle compagne Juliette. Mais Juliette trompe Alexandre avec un amant, et un soir, suite à une dispute, Juliette meurt accidentellement.

Sur base de ce point de départ, Anne Le Ny après LA MONNAIE DE LEUR PIECE, propose dans son sixième film, LE TORRENT, un thriller familial à la française. Le film repose sur la confrontation entre les différents protagonistes et sur leur interaction volontaire ou involontaire dans l’accident qui a conduit au drame et aux mensonges des uns et des autres.

Si on sent diverses influences du polar à la française dans la forme, LE TORRENT comporte malgré tous quelques incohérences au niveau des détails et quelques raccourcis (la résolution est notamment très écourtée) qui sentent un peu le deus ex-machina.

Côté interprétation, André Dussollier joue les grand-pères enquêteurs et José Garcia montre sa facette « dramatique » exploitée trop rarement au cinéma (on se rappellera ses rôles dans LE COUPERET ou dans LA BOITE NOIRE) et qui donne une profondeur assez réussie à l’ensemble du film même si ce dernier, comme on l’a dit , n’est pas exempt de défaut dans son scénario.

Articles associés

Un petit miracle

Babylon

The Enforcer