Le Serpent
Accueil Critiques Le Serpent

Le Serpent

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe:
Durée : 119’
Genre: Suspense
Date de sortie: 16/01/2007

Cotation:

4 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Vincent Mandel, photographe et père de famille en instance de divorce, voit sa vie s'effondrer à cause d'une manipulation orchestrée par un ancien camarade de classe, Joseph Plender.
Meurtre, enlèvement et chantage vont conduire Vincent dans une véritable descente aux enfers... Il ne lui reste qu'un seul espoir, battre Plender à son propre jeu.

 

Notre critique:

En 1991 sortait LE BRASIER, un film très ambitieux au budget non moins ambitieux… Jeune réalisateur de 31 ans à l'époque, Eric Barbier s'est retrouvé propulsé à la tête de ce terrible et immense paquebot, son premier film! Mais le paquebot a coulé en faisant un flop colossal qui a mis au pilori Eric Barbier.
Il aura fallu prêt de neuf ans pour qu'il monte son second film (TOREROS) et encore six ans pour voir arriver LE SERPENT. On peut dire que LE BRASIER aura coûté cher à ce jeune réalisateur…

Avec ce troisième film dont l'ambition n'est pas démesurée, Eric Barbier confirme ce que l'on avait reconnu en lui dès le premier: un certain sens de la mise en scène et un oeil sûr derrière la caméra. Bénéficiant aussi d'une très bonne photographie, ce SERPENT se la joue d'emblée très à la Hitchcock, installant un climat suspicieux, mystérieux à souhait, renforçant un récit de vengeance plutôt classique.

Avant de le retrouver dans la super-méga production ASTERIX AUX JEUX OLYMPIQUES, le comédien Clovis Cornillac, aussi à l'aise dans la comédie (BRICE DE NICE) que dans le drame (LA FEMME DE GILLES), se permet de camper un psychopathe vengeur terriblement crédible. Face à lui, Yvan Attal, belle gueule de paumé, oscille entre un personnage dépassé et conscient mais suffisamment intelligent pour comprendre et réagir face au vengeur fou. Les deux hommes se donnent à fond dans leurs rôles et sont pour beaucoup dans les moments de trouille que distille assez bien LE SERPENT.