Le Roi Danse
Accueil Critiques Le Roi Danse

Le Roi Danse

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe:
Durée : 108’
Genre:
Date de sortie: 05/12/2000

Cotation:

3 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

C'est à 14 ans que Louis XIV rencontre Lully. Ce maître de musique et de ballet va révéler le Roi à lui-même, le renforcer dans sa volonté de pouvoir et en faire le brillant politicien qui gèrera le royaume de France.

 

Notre critique:

A l’exception de L’ANNEE DE L’EVEIL, Gérard Corbiau a su démontrer en 4 films sa passion de la musique ainsi qu’un goût immodéré pour un certain esthétisme ainsi que les films en costumes. LE ROI DANSE entre en plein dans ses préoccupations et y associe une nouvelle dimension : celle de la danse.

Comme à l’accoutumée, Corbiau essaye de mêler hommes et musique, pour que de leurs interactions naisse l’histoire. Il simplifie heureusement sa mise en scène, habituellement parsemée de flash backs et de flash backs à l’intérieur de flash backs, et opte pour une histoire presque racontée linéairement (exception faite du retour en arrière du début). Il mêle habilement les faits historiques et la fiction, s’attachant aussi bien à l’Histoire qu’au récit des trois protagonistes (Louis XIV, Molière et Lully), merveilleusement interprétés par des acteurs finalement pas assez connus du grand public. Benoît Magimel (LA HAINE, DEJA MORT) crée ainsi un Louis XIV remarquable, partagé entre hésitations et force virile, tandis que Borris Terral (PEDALE DOUCE, UNE POUR TOUTES) est un Lully séducteur, libertin et autoritaire.

Certes, on peut reprocher à Gérard Corbiau de remettre le couvert encore et encore à chacun de ses films. Mais qui s’en plaindra tant que le spectacle reste de qualité?