Le Retour du Héros
Accueil Critiques Le retour du héros

Le retour du héros

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe : Grégoire Vigneron, Jean Dujardin, Laurent Tirard, Mélanie Laurent, Noémie Merlant
Durée : 90’
Genre : Comédie
Date de sortie : 14/02/2018

Cotation :

5 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Bourgogne, 1809. Le capitaine Charles-Grégoire Neuville arrive en grande pompe dans la demeure de la famille Beaugrand pour demander la main de Pauline, la fille cadette. Mais alors qu’il termine sa demande, il doit partir au combat toutes affaires cessantes car il vient de recevoir un ordre de l’Empereur en personne mais promet d’écrire tous les jours. Mais voilà, les jours passent et les lettres du bon capitaine trépassent.

 

Notre critique:

LE RETOUR DU HEROS commence par une fausse correspondance épistolaire orchestrée par Elizabeth, la soeur de Pauline, afin d’éviter à cette dernière la déconvenue de ne recevoir aucune lettre de la part de Charles-Grégoire, coureur de jupons notoire et surtout grand couard devant l’éternel.

Après cet amusant et plutôt pétillant début, c’est le retour imprévu du guerrier, soi-disant mort au combat en Inde, qui va venir alimenter le récit et relever la farce. Deux axes qui font largement penser aux MARIES DE L’AN DEUX, réalisé en 1971 par Jean-Paul Rappeneau avec dans les rôles titres Marlène Jobert et… Jean-Paul Belmondo.

Et qui retrouve-t-on dans LE RETOUR DU HEROS? Jean Dujardin (OSS 117, THE ARTIST, LA FRENCH), grand fan de Bebel devant l’éternel! Bien sûr la comparaison s’arrête-là, mais peut aussi expliquer le plaisir de voir Mélanie Laurent et Dujardin -en arnaqueur opportuniste et en séducteur impénitent- s’en donner à coeur joie dans ce que le cinéma français fait de mieux en la matière: les films en costume ou les comédies historiques.

Et lorsque la comédie est réalisée par un spécialiste en la matière –Laurent Tirard (MOLIERE, LE PETIT NICOLAS, ASTERIX & OBELIX: AU SERVICE DE SA MAJESTE et le moins réussi UN HOMME A LA HAUTEUR), on ne peut que s’attendre à du bon spectacle de divertissement, sans vulgarité, qui se joue à merveille du mensonge et de la vérité pour nous proposer une comédie enlevée sans temps mort.

Voilà qui nous fait plaisir en ces temps de disette de bonne comédie française…

 

Ces articles pourraient vous intéresser