Le Plus Beau Métier du Monde
Accueil Critiques Le Plus Beau Métier du Monde

Le Plus Beau Métier du Monde

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : Le Plus Beau Métier Du Monde

Equipe : Gérard Depardieu
Durée : 105’
Genre :
Date de sortie : 10/12/1996

Cotation :

4 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Suite à son divorce et pour se rapprocher de ses enfants, Laurent Monier (Gérard Depardieu), un prof d'histoire-géo dans un lycée chic de province, accepte un poste de prof dans un collège de la banlieue parisienne, avec une classe de 4ième techno réputée 'difficile'. Son année s'annonce épique... et le sera!

 

Notre critique:

Que voilà une belle surprise de fin d’année 96!

Voir Gérard Lauzier, l’auteur de B.D., mais aussi le réalisateur satirique et désabusé de P’TIT CON ou LA TETE DANS LE SAC, transcender son cynisme pour nous servir sur un plateau une comédie réussie sur des sujets plutôt difficiles (la banlieue et l’enseignement), cela fait extrêmement plaisir !

Si, de prime abord, le sujet ne prête pas à sourire, Lauzier a su surfer sur la vague de la comédie avec beaucoup d’élégance. Evitant le rabachage américain qui consiste à montrer des classes où l’on répond à la violence soit par la violence, soit par des solutions absurdes, il frappe juste avec une galerie de personnages bien cernée et bien maîtrisée. Il suffit de voir l’abominable, mais ô combien réaliste, français moyen, campé par Daniel Prévost (digne d’un Carmet dans DUPONT LAJOIE), ou encore le directeur dépressif interprété par Guy Marchand, pour comprendre pourquoi la mécanique fonctionne aussi bien.
L’humour est distillé habilement tout au long du film (la scène d’anniversaire du début restera dans les annales!) et lie subtilement des moments plus dramatiques ou plus profonds entre eux.

Enfin, la distribution est parfaite depuis les premiers jusqu’aux seconds rôles: Depardieu (dont c’est la seconde participation dans un film de Lauzier, après MON PERE CE HEROS) a abandonné avec réussite les grosses productions, Michèle Laroque parvient à être séduisante et amusante, ce qui n’est pas une mince gageure, Souad Amidou, Ticky Holgado, Marchand ou Prévost sont absolument épatants!

A voir donc, pour le plaisir et la réflexion…

 

Ces articles pourraient vous intéresser