Le petit locataire

LE PETIT LOCATAIRE est un premier film, celui de Nadège Loiseau, largement inspiré de son court-métrage LE LOCATAIRE qui partait du même principe: une femme ménopausée se retrouve enceinte.

A priori donc, LE PETIT LOCATAIRE a plutôt une base tout à fait amusante pour nous emmener dans une comédie qui, au travers de son sujet, peut aussi aborder des questions importantes dans une société en constant vieillissement.

Mais voilà, même si l’idée de base est séduisante, LE PETIT LOCATAIRE a le défaut des premiers films: un traitement qui veut aborder trop de sujets à la fois (mère célibataire, enfants après ménopause, …) et qui finalement n’en traite aucun à fond. Et si le côté ‘populaire’ de la famille est très bien rendu, les sujets abordés le sont d’une façon par trop banale qui ne rend pas justice à la profondeur potentiel du propos.

Karin Viard (LA FAMILLE BELIER, LULU FEMME NUE) domine un casting assez décalé qui symbolise plutôt bien cette famille bourrée de problèmes non résolus (notamment tous les enfants non désirés mais aimés), casting qui n’est pas à mettre en cause dans le manque de tenue de l’ensemble du film.

Articles associés

Club Zero

Furiosa: A Mad Max Saga

Kingdom of the Planet of the Apes