Le coeur régulier

Un frère, Nathan, et une soeur, Alice, très liés… Un frère suicidaire et une soeur qui semble avoir réussi. Et alors que le frère semble avoir mis ses idées suicidaires de côté après un séjour au Japon durant lequel il a rencontré un homme qui l’a détourné du suicide, voici qu’il se tue en moto. Cette mort va conduire Alice à se rendre au Japon pour mieux comprendre les derniers mois de la vie de son frère adoré.

A priori, adapté d’un roman d’Olivier Adam, LE COEUR REGULIER est une histoire riche de sous-entendus et d’implications au niveau des différents personnages. Malheureusement, à l’instar de son premier long métrage BEYOND THE STEPPES, Vanja d’Alcantara propose un film très (trop) contemplatif façon japonaise extrême, pas assez centré sur l’évolution des protagonistes, des êtres en souffrance, qui se succèdent au fil des scènes.

Dommage car le casting avec Isabelle Carré en tête d’affiche sur genre de drame ainsi qu’une image soignée auraient pu contribuer à un film prenant, à la fois sur les rapports étroits qu’un frère et une soeur peuvent entretenir, mais aussi sur la façon de faire son deuil au tr vers d’un voyage tant intérieur que lointain.

Mais tout cela, contrairement par exemple à VOYAGE EN CHINE le film sur le même sujet de Zoltan Mayer avec Yolande Moreau, n’est qu’effleuré laissant réellement un sentiment de trop peu après la dernière image du film.

Articles associés

Jurassic World Dominion

C’est magnifique!

Champagne!