Accueil Critiques Le Bal Masqué

Le Bal Masqué

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe:
Durée : 120’
Genre:
Date de sortie: 19/05/1998

Cotation:

00 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Les tueurs du Brabant wallon.

 

Notre critique:

Voilà un fait divers qui avait de quoi ravir les scénaristes en mal d’idées à sensation. Mais en Europe, contrairement aux Etats-Unis, il est rare que l’on ose se lancer dans une autocritique du pouvoir, de la justice ou encore de notre passé. Dans cette optique, il est plutôt étonnant que ce projet de film qui est passé de maison de production en maison de production depuis 1992 ait finalement abouti.

Hélas, au lieu de tenter une analyse socio-politique ou de dénoncer un abus, le film de Julien Vrebos n’est qu’une suite d’images vides et filmées en macro ou en plan (trop) large. De cette façon, il évite totalement de rentrer dans son sujet et reste dans un flou qui n’a rien d’artistique puisqu’il masque les faits. Et finalement, le spectateur, effaré par tant d’absence de sujet, se rendra bien vite compte que le film a gommé toute dénonciation (en changeant les noms, en mettant des femmes à la place des hommes, …) au profit d’un côté racoleur éhonté et stupide.

Et comme si le côté simplement racoleur du sujet n’était pas suffisant, Julien Vrebos et ses scénaristes y ont ajouté un petit côté à la VTM (une des chaînes flamandes commerciales de Belgique) avec du sexe et quelques images chocs (et creuses) distillées à intervalles réguliers. Au milieu de ce panachage sensationaliste, les acteurs et actrices ne peuvent malheureusement rien sauver d’un film qui, à l’instar de ces images en macro, n’aura, espérons-le, qu’un succès microscopique…