Law Abiding Citizen

Law Abiding Citizen

Rassurez-vous tout de suite car, malgré le titre, ce n’est pas un énième film qui prône sans discernement l’auto-vengeance à la façon détestable d’un HARRY BROWN par exemple. Le démarrage du film reste toutefois fort classique: une gentille petite famille se fait décimée par des vilains truands tandis que le père s’en tire et se venge 10 ans plus tard… Qui a dit que la vengeance était un plat qui se mangeait froid?
Puis, le film part lentement sur une intrigue plus sophistiquée qu’il n’y paraît dans laquelle le père (campé plutôt bien par un Gerard -THE UGLY TRUTH- Butler assez surprenant) se révèle être un inventeur hors pair et peu à peu le récit se développe dans un sens inattendu…
Mais hélas, à vouloir trop en faire et d’en rajouter dans le côté stratège génial de Clyde, LAW ABIDING CITIZEN frise le gouffre de l’invraisemblable et on a l’impression d’assister à une sorte de super-épisode de PRISON BREAK avec Clyde dans le rôle de Michael… Dommage mais bon… la morale sera sauve et une certaine ‘justice’ vaincra…

Articles associés

Twisters

Longlegs

Fremont