La mécanique de l'ombre
Accueil Critiques La mécanique de l’ombre

La mécanique de l’ombre

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : La mécanique de l'ombre

Equipe : Denis Podalydès, François Cluzet, Sami Bouajila, Thomas Kruithof, Yann Gozlan
Durée : 88’
Genre : Thriller
Date de sortie : 11/01/2017

Cotation :

3 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Dans un cabinet d’assurances, Duval est contraint par son employeur à travailler tard sur un projet qui doit être défendu le lendemain. Il passe toute sa nuit à reclasser l’ensemble de dossiers de son collègue... Toutes ces brimades plus un caractère perfectionniste l’entraîne peu à peu vers un “burn-out”.

 

Notre critique:

Un homme ordonné, précis et rigoureux qui a perdu son travail se retrouve engagé pour transcrire des écoutes par ce qui semble être une agence de renseignements du gouvernement. Rapidement l’homme se rend compte que les écoutes impliquent particulièrement des hommes politiques connus, y compris le futur président de la République.

LA MECANIQUE DE L’OMBRE est un thriller politique qui tente de démonter la mécanique qui conduit un homme normal à devenir un agent des renseignements, puis un agent double, voire un meurtrier. Si l’idée est séduisante, le film reste malheureusement bien trop superficiel ne démontant au final pas grand-chose.

Le thriller ne décolle donc jamais vraiment malgré les efforts certains de François Cluzet (INTOUCHABLES, UN MOMENT D’EGAREMENT). Les situations sont amenées avec une bonne dose de vraisemblance (même si quelques détails pêchent par trop de facilité, notamment dans le final) et la tension est bonne, mais retombe plus souvent qu’elle ne monte et l’on reste franchement sur sa faim…

Pour le reste, les spectateurs belges apprécieront sans aucun doute de voir les grands lieux de la capitale (comme la gare centrale par exemple) qui se font passer pour des coins d’une ville bien française.

 

Ces articles pourraient vous intéresser