La isla mínima

La isla minima

Deux détectives dont les méthodes diffèrent se retrouvent sur une enquête impliquant des meurtres d’adolescentes? Cela ne vous dit rien? C’est sans doute que vous avez été absents de la planète “Séries” depuis plus d’un an maintenant et que vous avez donc manqué les huit épisodes de la saison 1 de TRUE DETECTIVE, la série crée par Nic Pizzolatto.

Car LA ISLA MINIMA transpire la série TRUE DETECTIVE de bout en bout: les personnages des flics que tout oppose, le côté noir et glauque, une violence assumée, une intrigue plutôt tarabiscotée et les même lieux marécageux (la Louisiane pour la série américaine et les marais d’Andalousie pour le film espagnol).

Cela étant dit, tous ces points communs n’empêchent pas LA ISLA MINIMA, présenté en avant-première au BIFFF en 2015, d’être un divertissement de qualité dans le genre thriller noir. La mise en scène d’Alberto Rodriguez, dont c’est le premier film que l’on voit dans les salles en Belgique, est solide, bien maîtrisée et emmène le spectateur dans les traces des deux détectives avec ce qu’il faut de noirceur pour faire monter l’angoisse au fur et à mesure.

Le jeu des interprètes est largement à la hauteur et la photographie des marais d’Andalousie est juste ce qu’il faut entre réalisme et aspect fantasmé pour renforcer la peur et l’horreur d’un script finement ciselé. Un bon moment pour les amateurs de ce genre…

Articles associés

Smile

Blonde

Don’t Worry Darling