La guerre des boutons

La guerre des boutons

Le roman du début du 20e siècle de Louis Pergaud avait déjà inspiré Yves Robert dans les années 60 pour une guerre des boutons dont les dialogues soignés et percutants, le casting sans faute en avaient fait un film culte. Son succès constant au fil du temps a donc poussé deux adaptations à voir le jour en 2011… Cette GUERRE DES BOUTONS est la première d’entre elle.

A l’instar du film d’Yves Robert, le récit s’attache principalement à la rivalité entre les deux villages (Longeverne et Velrans) et aux conflits entre les enfants. La toile de fond -les années 60- est à peine présente, si ce n’est avec un des fils des habitants qui revient de la guerre d’Algérie.

L’histoire manque de dynamisme dû principalement à une continuité un peu lâche et fait hélas trop de surplace tandis que humour et émotions sont quelques peu absents.

Côté casting, on est loin du film de 1962 pour les jeunes acteurs et seuls les adultes, Mathilde Seigner, Eric Elmosnino ou, dans une moindre part, Alain Chabat tire leur épingle du jeu en parvenant à faire naître une pointe d’émotion chez le spectateur. Il faudra donc attendre quelques semaines et le film de Christophe Barratier (LES CHORISTES) pour avoir une autre vision du roman de Pergaud qui devrait être plus intéressante que celle-ci…

Articles associés

Le torrent

Under the Fig Trees

Close