La Grande Séduction
Accueil Critiques La Grande Séduction

La Grande Séduction

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe:
Durée : 110’
Genre: Comédie
Date de sortie: 25/05/2004

Cotation:

4/ 6

Si vous avez manqué le début:

À Sainte-Marie-La-Mauderne, petit village portuaire du nord du Canada, chaque fin de mois, Germain rêve aux histoires de pêche de son enfance: belles et aventureuses... Et chaque fin de mois, Germain s'en va tristement toucher son allocation chômage, car, Sainte-Marie, peu à peu, se meurt... Seul espoir pour tous les habitants, l'implantation d'une usine est hélas liée au fait d'avoir un docteur dans la petite communauté. Mais comment trouver un docteur qui voudrait se perdre dans ce bout du monde...

 

Notre critique:

Sainte-Marie -La-Mauderne… Rien que le nom est déjà tout un programme pour une ville perdue au fin fond du nord du Canada! Surtout que ce petit village a des airs de village gaulois tant les habitants semblent indomptables et prêts à tout pour défendre leur mode de vie.

Réflexion sans en avoir l’air (ni l’ennui) sur le mensonge, LA GRANDE SEDUCTION est un film qui fleure bon une douce nostalgie sur le bien vivre selon nos amis canadiens. En se posant la question de comment séduire un citadin, ils iront de compromission en compromission jusqu’à la magouille et la malhonnêteté perdant ainsi leur âme et leur charme… Heureusement tout sera bien qui finira bien!

Les interprètes , tous merveilleusement naturels avec leurs trognes formidables, font même oublier qu’ils jouent et l’on a peu à peu l’impression d’être un touriste, témoin d’une tranche de vie plus qu’un spectateur immergé dans une salle sombre… Avec de nombreux traits d’humour jouant sur le décalage entre la ville et la province du bout du monde (le gag récurrent sur les vertus de l’Internet où l’on trouve tout est un bon exemple), ce film est une vraie cure de grand air à prendre en famille et sans modération…