La folie Almayer
Accueil Critiques La folie Almayer

La folie Almayer

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe:
Durée : 127’
Genre: Drame
Date de sortie: 28/02/2012

Cotation:

2 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Malaisie. Gaspard, un blanc, a épousé Zahira contre son gré, pour de l'or. De cette union contre nature est née Nina, petite fille de sang mêlé... Mais un beau jour, Lingard, un homme à qui Gaspard est redevable, vient pour prendre Nina et l'emmener étudier dans la grande ville...

 

Notre critique:

Basé sur un livre de Joseph Conrad, histoire d’une jeune femme tiraillée entre deux cultures ou histoire de la détresse d’un homme cupide, LA FOLIE ALMAYER est surtout un patchwork de belles images, d’ambiances et d’atmosphères rappelant les films des années 60 et 70 et qui ne font, hélas, naître aucune émotion.
Il faut dire que ce nouveau film de Chantal Ackerman fait du surplace et que les tenants et les aboutissants du récit restent plutôt obscurs. En plus de deux heures, la réalisatrice bruxelloise spécialiste de documentaires à qui l’on doit LA CAPTIVE ou un DIVAN A NEW YORK ne parvient jamais à faire décoller le sujet ou éclairer le spectateur sur son propos.
Et ce ne sont pas les prestations de Stanislas Merhar ou de Marc Barbé, un peu trop théâtrales, qui permettent au film de dynamiser les longs plans statiques qui finissent par endormir nos sens et notre réflexion…