Kollektivet

Anna est une présentatrice connue à la TV, une femme épanouie professionnellement et personnellement mais qui veut que sa vie soit tout le temps en mouvement. Elle propose donc, vu la taille de la maison, d’en faire une communauté afin d’en partager l’espace et les frais.

Le réalisateur, Thomas Vinterberg, est non seulement connu pour être un des fondateurs de Dogme 95, un ensemble de règles de réalisation, avec Lars von Trier mais aussi pour son film FESTEN fait dans le cadre de Dogme 95.

S’articulant souvent autour de la famille et des relation sociales, les films de Vinterberg sont des reflets plus ou moins fidèles de notre société et de leur époque. Avec KOLLEKTIVET, Thomas Vinterberg s’intéresse à une époque où les communautés avaient un certain succès et tente de montrer comment la jalousie et l’envie rendent impossible toute solidarité ou toute tolérance dans ce type de communauté.

Mis en scène avec talent comme toujours, disposant de dialogues excellents et d’interprètes éprouvés (on retrouve Trine Dyrholm dans le rôle d’Anna ou Ulrich Thomsen dans le rôle d’Erik qui avaient tous deux joués dans FESTEN), KOLLEKTIVET, à l’heure où les colocations sont de mises, est un constat sans appel sur l’homme en général et les communautés en particulier.

Articles associés

Jurassic World Dominion

C’est magnifique!

Champagne!