Jimmy P. (Psychotherapy of a Plains Indian)

Jimmy P. (Psychotherapy of a Plains Indian)

Arnaud Desplechin s’est depuis ses débuts dans les années 90 fait le spécialiste des films plutôt longs et dont l’histoire est centrée sur les personnages. Avec JIMMY P. , sous-titré Psychotherapy of a Plains Indian, présenté à Cannes en 2013, Desplechin s’attache à la rencontre entre un vétéran qui aurait subi un traumatisme pendant la guerre et un anthropologue qui s’intéresse aux indiens.
La confrontation entre les deux personnages est principalement portée par les deux formidables interprètes que sont Mathieu Amalric et Benicio Del Toro. Nul doute qu’ils rendent un peu plus passionnant une histoire qui n’est finalement qu’une longue psychothérapie d’un homme en souffrance.
Mais malheureusement cela ne suffit pas à rendre ce JIMMY P. vraiment intéressant tant le sujet est tourné vers la discussion psychothérapeutique entre les deux personnages, noyant souvent sous un bavardage bien interprété mais pas forcément cinématographique, un sujet qui aurait pu se révéler plus passionnant en étant mis en scène différemment.

Articles associés

Un petit miracle

Babylon

The Enforcer