Jeune femme

Après avoir remporté la Caméra d’Or à Cannes en 2017, avoir réussi une belle carrière dans des festivals divers et variés et enfin s’être retrouvé au FIFF en avant-première, JEUNE FEMME arrive donc sur nos écrans belges.

S’attachant aux pas d’une fille un peu déboussolée, sans logement, errant d’hébergement en hébergement dans un Paris plutôt loin de la vision touristique, JEUNE FEMME mérite bien son titre.

Car le film repose entièrement sur la comédienne Laetitia Dosch (KEEPER, LES MALHEURS DE SOPHIE), venue au cinéma par les hasards d’une rencontre (elle est tombée amoureuse d’un acteur à 18 ans) et qui depuis se balade entre théâtre, cinéma, et écriture de spectacles. Elle incarne totalement Paula à l’écran, occupant chaque image, chaque scène d’une présence entre fragilité et aplomb absolu, entre peine et râleries, mais toujours avec une énergie extraordinaire.

Disons-le simplement, sans elle, cette déambulation parisienne menée avec simplicité par Léonor Serraille (dont c’est le premier long métrage) ne serait rien qu’une tranche de vie un peu désincarnée. On suivra donc avec attention Laetitia Dosch dans ses futurs rôles et Léonor Serraille pour ses nouveaux projets de réalisations.

Articles associés

Fremont

Something in the Water

Fly Me to the Moon