Jeanne Et Le Garçon Formidable
Accueil Critiques Jeanne Et Le Garçon Formidable

Jeanne Et Le Garçon Formidable

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe:
Durée : 98’
Genre:
Date de sortie: 02/06/1998

Cotation:

4/ 6

Si vous avez manqué le début:

Jeanne butine l'amour là où elle le trouve: un livreur, un collègue, un cadre de l'entreprise où elle travaille. Jeanne est à la recherche de l'amour parfait, de l'homme idéal... En attendant, elle multiplie les amants. Un jour, Jeanne rencontre par hasard Olivier. C'est le coup de foudre. Mais hélas, Olivier est séropositif et ses jours sont comptés...

 

Notre critique:

Voilà un film dont tout le plaisir du spectateur repose sur l’alliance subtile de la légèreté et de la gravité… Grave parce qu’il parle d’un amour sans lendemain entre une jeune fille belle et insouciante et un jeune homme charmant mais hélas atteint du mal incurable de cette fin de siècle: le SIDA; léger parce que le traitement du sujet sur le ton de la comédie musicale insuffle au film une désinvolture de bonne aloi.

Evident hommage à Jacques Demy dans sa forme (la présence -même fortuite- en tête d’affiche de Mathieu Demy renforçant cette impression), JEANNE ET LE GARÇON FORMIDABLE est un film inventif, tendre et grave à la fois, où les chansons, dont les paroles pourraient parfois friser le ridicule, prennent tout leur sens (La Java Du Séropo en est un bon exemple).

Enfin, pour couronner le tout, le charme des interprètes, Virginie Ledoyen en tête, ne fait qu’ajouter à la qualité générale du film et à l’impression qu’à le spectateur de voler en permanence dans une bulle de savon que menace une inexorable aiguille… Le symbole de la vie en somme!