Accueil Critiques Inquiétude

Inquiétude

par Jean-Dominique Quinet
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe:
Durée : 110’
Genre:
Date de sortie: 01/06/1999

Cotation:

3 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

INQUIETUDE est un triptyque sur l'amour, la mort et le souvenir.

rn

Dans LES IMMORTELLES, un père incite son fils au suicide pour lui éviter la décrépitude qui l'attend. Dans SUZY, un dandy tombe amoureux d'une cocotte qui meurt dans l'oubli, après avoir résumé sa vie à "Tout ça, c'est un détail". Enfin, dans MERE D'UN FLEUVE, une jeune paysanne, par peur de l'amour, devient pour mille ans la gardienne du fleuve proche.

 

Notre critique:

Destins tragiques, vies brisées, peur de la mort et précarité du souvenir: à 91 ans, Oliveira met en scène ses angoisses quotidiennes, en évitant avec pudeur les éclats apitoyants. D’emblée, il installe une distance ironique vis-à-vis de ses personnages et surtout, il enveloppe ses histoires, par ailleurs assez banales, dans un cocon d’une infinie poésie. Le réalisateur portugais est un fin dialoguiste, qui manie à merveille les mots et les métaphores.
Parfois, hélas, bien mieux que les images.
Dans INQUIETUDE, la photographie est à plusieurs reprises gâchée par des éclairages inadéquats. Elle ne parvient pas à transcrire les ambitions du réalisateur portugais. En outre, à force d’appuyer sur le temps qui passe à l’aide de trop longs plans fixes, Oliveira ralentit son film au risque de plonger le spectateur dans la lassitude.rn

Dans la touffue filmographie du portugais, INQUIETUDE est plutôt anecdotique. Il ne satisfera probablement pas les cinéphiles. Par contre, l’apparente légèreté qui s’en dégage le rendra plus accessible à ceux qui ne connaissent pas encore l’oeuvre d’un des grands-pères du cinéma européen. rn