Le cinéma de Chantal Akerman
Accueil Critiques I don’t belong anywhere – Le cinéma de Chantal Akerman

I don’t belong anywhere – Le cinéma de Chantal Akerman

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : I don't belong anywhere – le cinéma de Chantal Akerman

Equipe: Chantal Akerman, Marianne Lambert
Genre: Documentaire
Date de sortie: 23/09/2015

Cotation:

4/ 6

Si vous avez manqué le début:

"Le mot 'carrière' n'est pas adéquat à ma vie". Ainsi commence le documentaire relatant la vie et l'oeuvre de Chantal Akerman

 

Notre critique:

Réalisé par Marianne Lambert, I DON’T BELONG ANYWHERE – LE CINEMA DE CHANTAL AKERMAN est le cinquième documentaire de la série « Collection Cinéastes d’Aujourd’hui ».

Passant en revue une longue carrière qui a démarré alors que Chantal Akerman avait 21 ans en faisant ses premiers pas dans le cinéma expérimental, le film s’attache au travers des films de la réalisatrice belge à nous entrainer tout au long d’une trajectoire hors du commun.

Plus qu’une simple bio, c’est aussi une réflexion sur son cinéma, sur ce qui le caractérise (comme l’exploitation d’une certaine temporalité au travers de plans fixes) et sur ce qui en fait son originalité. Son cinéma c’est elle et elle est son cinéma. Pas de compromis, pas d’hypocrisie et surtout pas d’artifice dans une vie de cinéma qui en fait une artiste à part.

Passionnant de bout en bout, le documentaire alterne avec grâce les extraits de films et les interviews d’Akerman, et l’on prend plaisir cette leçon de cinéma qui est en fait, vous l’aurez compris, une leçon de vie.

 

Ces articles pourraient vous intéresser