Holy Smoke
Accueil Critiques Holy Smoke

Holy Smoke

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe:
Durée : 114’
Genre:
Date de sortie: 15/02/2000

Cotation:

4 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Ruth part en Inde pour se ressourcer. Pas de chance, elle tombe sous la coupe d'un gourou. Ses parents, australiens, décident d'aller la rechercher là-bas et lui payer le meilleur dé-gourou-tisateur qui soit: PJ Waters. Mais ne sera pas dé-gourou-tisé qui croit!

 

Notre critique:

En tentant de nous faire oublier son ennuyeux THE PORTRAIT OF A LADY, Jane Campion renoue ici avec ses premiers films (SWEETIE, AN ANGEL AT MY TABLE) et lance dès le départ son histoire dans un décalage humoristique légèrement noir qui a tout pour plaire. La famille australienne moyenne est à mourir de rire, PJ Waters, le spécialiste américain, est une caricature vivante et l’on s’attend donc au meilleur. Mais à la moitié du film, Jane Campion change de propos et s’enfonce dans un sérieux qui hélas ne cache pas le côté convenu du propos: tel est pris qui croyait prendre.

Si ce retour à ses origines marque un retour à l’importance de la nature australienne (belle à couper le souffle) dans ses films, il ne nous immerge pas complètement et nous laisse un goût de trop peu dans les pupilles. Kate Winslet est éblouissante et se donne vraiment à fond dans ce personnage. Elle parvient à voler la vedette à un Keitel pourtant très crédible.

Espérons que le prochain sera meilleur !