Het Vonnis

Het Vonnis

Le début en forme de drame absolu pour le personnage principal Luc Segers est le moteur du récit du nouveau film du belge Jan Verheyen (TEAM SPIRIT, DOSSIER K), HET VONNIS, qui mène une attaque en règle de la justice quand elle ne protège pas les innocents.
Au bout d’une heure, chose rare pour un film belge, l’histoire prend la forme d’un procès, procès de Luc Segers qui, en désespoir de cause, a fait sa propre justice, mais aussi procès de l’Etat de Droit qui ne parvient pas à protéger correctement ses citoyens.
Si le final peut donner à penser que le film penche un peu en faveur de l’auto-justice, l’ensemble est suffisamment bien fait pour ne jamais appuyer cet état de fait et laisser la porte ouverte à un éventuel débat à l’intérieur de l’Etat de Droit que doit constituer toute démocratie digne de ce nom.

Articles associés

Le torrent

Under the Fig Trees

Close