Happy Death Day - Happy Birthdead
Accueil Critiques Happy Death Day

Happy Death Day

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : Happy Birthdead

Equipe: Christopher Landon, Israel Broussard, Jessica Rothe, Ruby Modine, Scott Lobdell
Durée : 96’
Genre: Film d'horreur
Date de sortie: 25/10/2017

Cotation:

3 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Tree se réveille dans une chambre de campus de garçon après une nuit très arrosée. Sa journée d’anniversaire commence sur les chapeaux de roue avec un mal de tête carabiné...

 

Notre critique:

Une journée qui commence mal pour une fille plutôt méprisante et qui devrait payer ce comportement minable de sa vie tôt ou tard… Oui, mais voilà, alors qu’elle se fait tuer et que l’on se dit que ce HAPPY DEATH DAY, en bon slasher qu’il semble être, peut enfin démarrer au bout de quelques minutes, la journée de merde recommence façon GROUNDHOG DAY (film qui a marqué d’une pierre blanche ce type scénario récursif).

Et le film se met donc à dérouler son histoire répétitive durant les 96 minutes de projection. Cela pourrait être ennuyeux, d’autant plus que le réalisateur à la barre, Christophe Landon, connu pour son écriture de 4 des 6 PARANORMAL ACTIVITY, n’est pas un des meilleurs metteurs en scène de la planète (voir PARANORMAL ACTIVITY: THE MARKED ONES pour s’en faire une idée).

Mais voilà le scénariste Scott Lobdell, grand amateur des X-Men devant l’éternel (il a notamment travaillé sur X-MEN: DAYS OF FUTURE PAST), a concocté des variations plutôt amusantes sur le thème de ce mini-slasher mis en place au début du film.

En plus, en jouant sur la plastique, les talents de “scream queen” et sur le visage assez expressif de l’interprète principale, Jessica Rothe (LA LA LAND), HAPPY DEATH DAY arrive à surprendre plutôt agréablement rappelant les séries B des années 80, sans être extraordinaire pour autant. Du divertissement d’horreur qui fait ce qu’il doit faire quand il doit le faire en quelque sorte…

 

Ces articles pourraient vous intéresser