Gangsterdam

Second film de Romain Lévy, GANGSTERDAM est aussi le dixième long dans lequel se retrouve Kev Adams, le jeune prodige du stand-up dont la popularité ne cesse de croitre. Hélas, en dix films, Kev Adams n’a jamais vraiment fait preuve d’un très bon choix de films depuis le début de sa carrière.

Et ce n’est pas ce GANGSTERDAM qui risque de redorer son blason cinématographique vu les dialogues jeunes un peu forcés, l’accumulation de scènes (comprenez sketches) plus ou moins drôles et une vulgarité qui pointe le bout de son nez tout au long du film.

Mais ce n’est pas le plus grave car cette comédie mafieuse a surtout un scénario bâclé (et dire qu’ils se sont mis à quatre pour le faire!), simplissime, lardé de clichés, jouant la carte de l’exotisme européen un peu ringard (Amsterdam ville de toutes les drogues).

Seules choses à sauver d’un film inintéressant: le charme et l’interprétation de Manon Azem (qui joue dans la série Section de recherches) et l’apparition de Rutger Hauer (SIN CITY, BATMAN BEGINS) qui fera toujours plaisir aux fans de films de genre dans lesquels cet acteur a toujours été un élément marquant.

Articles associés

Club Zero

Furiosa: A Mad Max Saga

Kingdom of the Planet of the Apes