Gainsbourg (vie héroïque)

Gainsbourg (vie héroïque)

Amateurs de biographies pures et dures, passez votre chemin… Le film de l’auteur de bandes dessinées Joann Sfar n’est pas une biographie de Serge Gainsbourg mais plutôt un conte, une fable presque surréaliste qui ne nous apprend pas grand-chose sur la vie de l’homme à la tête de chou mais qui nous éclaire sur le parcours étonnant d’un génie artistique…

Tout le talent de Sfar réside dans une approche personnelle de Gainsbourg, presque fantasmée par moments, avec quelques longueurs et des erreurs de rythme, mais aussi avec de superbes envolées bien maîtrisées qui correspondent parfaitement à l’univers de BD de l’auteur. Mais il ne faut pas s’y tromper, plus que la vie de Gainsbourg, c’est l’impression de cette vie que nous offre le film, une sorte de vie que Sfar a imaginé pour nous…

Mais GAINSBOURG (VIE HEROIQUE) ne serait pas complet sans un casting d’enfer. Eric Elmosnino, acteur de théâtre, de télé et de cinéma depuis plus de vingt cinq ans, est Gainsbourg de fond en comble. Sa composition est parfaite et le comédien sans complexes laisse toute la place au personnage. Laetitia Casta est une Bardot extraordinaire jusque dans ses défauts. Et que ce soit Anna Mouglalis en Juliette Gréco ou Lucy Gordon en Jane Birkin, dans ces rôle des femmes qui ont marqué la vie de Gainsbarre en le façonnant involontairement, elles ne font que rehausser un film qui ne manque pas d’intérêt tant par son ton différent que par ses qualités intrinsèques…

Articles associés

Le torrent

Under the Fig Trees

Close