Félix et Lola

Après la lourde machine classique de LA VEUVE DE ST-PIERRE, il semble que Patrice Leconte ait voulu renouer avec la simplicité d’un univers intemporel dans lequel évoluent des personnages populaires. Et cela aurait pu marcher si vraiment il y avait eu une histoire et surtout une densité des différents caractères. Malheureusement, nous sommes loin du compte et il est difficile de s’attacher à ce récit qui s’éparpille en cours de route dans des intrigues secondaires et ne parvient pas à maintenir l’intérêt du spectateur au-delà de la simple anecdote.

Au bout du compte, le film semble fait de morceaux d’histoires pris à gauche et à droite, un peu à l’image du personnage de Bashung dont on se demande ce qu’il fait là, n’étant finalement qu’un moteur un peu faible du ‘mystère’ entourant Lola.

Dommage pour le duo Charlotte Gainsbourg et Philippe Torreton, qui auraient pu faire prendre la sauce tant ils correspondent parfaitement aux compositions des deux rôles.

Articles associés

Bad Boys: Ride or Die

The Zone of Interest

La fille de son père