Fair Play
Accueil Critiques Fair Play

Fair Play

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe:
Durée : 98’
Genre: Suspense
Date de sortie: 05/09/2006

Cotation:

4 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Alex est nouveau venu dans sa société et vient, hélas, de louper la signature d'un gros contrat. Jean-Claude, un de ses collègues, lui explique que le fair play n'existe pas en entreprise et qu'il devrait se méfier si il veut garder son poste.
Quelques jours plus tard, Charles, son patron, règle l'avenir d'Alex dans la société sur un terrain de squash.

 

Notre critique:

Pour le réalisateur-scénariste Lionel Bailliu, FAIR PLAY est la prolongation évidente en long métrage de son court, SQUASH, tourné en 2002. SQUASH était un formidable pamphlet jubilatoire et métaphorique: le sport, la compétition comme règlement extrême des problèmes en entreprise… FAIR PLAY relance cette idée, lui greffant d'autres sports servant à la démonstration. Outre le squash, l'aviron, le parcours santé, le golf ou encore la canyoning seront autant de combats menés entre les hommes de pouvoir et les autres afin de gagner sur le terrain du sport physique l'affrontement psychologique en entreprise.

Et il faut bien dire que Lionel Bailliu a réussi le passage vers le long métrage. Car même si il l'a fait en douceur en conservant une structure en forme de sketches ressemblant chacun à un court métrage, il tient la longueur, ne se détourne jamais de son sujet et maintient le suspens jusqu'au final paroxystique. Et tant la mise en scène -avec beaucoup de plans serrés cadrant les personnages ensembles- que l'excellente interprétation de chacun -avec un Magimel assez clownesque- renforcent ce FAIR PLAY qui nous offre parfois une vision un peu caricaturale de l'entreprise mais qui souvent frappe fort à propos comme seule une fable ironique peut le faire…