Et les mistrals gagnants
Accueil Critiques Et les Mistrals gagnants

Et les Mistrals gagnants

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe : Anne-Dauphine Julliand
Durée : 79’
Genre : Documentaire
Date de sortie : 19/04/2017

Cotation :

4 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Cinq enfants de 5 ans et demi à 9 ans sont hélas malades depuis longtemps et vivent entre le milieu hospitalier et le milieu familial, se battant coeur et âme contre des pathologies différentes.

 

Notre critique:

Documentaire filmé à hauteur d’enfants, souvent caméra à l’épaule, ET LES MISTRALS GAGNANTS s’attache au pas de ces petits malades, adultes avant l’heure, pour les suivre dans les soins, les relations avec le médecin et le personnel hospitalier, la vie de tous les jours, les amusements, les distractions, les peines et les joies.

ET LES MISTRALS GAGNANTS est plus qu’un documentaire, c’est une vraie leçon de vie donnée par des enfants dont la maturité face à la maladie ne fait aucun doute. “Rien n’empêche d’être heureux” dit l’un des enfants atteint d’un cancer.

Difficile de porter un jugement de forme sur un film au sujet de fond difficile, on se contentera donc de dire que le parti pris de filmer en suivant les enfants et eux seuls est plutôt une bonne idée même si elle semblait aller de soi. De plus, le choix de suivre des enfants avec des pathologies différentes est une excellente idée qui permet de diversifier le propos et d’offrir des points de vue plus nuancés.

ET LES MISTRALS GAGNANTS est donc un film de santé public, d’abord parce qu’il montre une face peu connue de la médecine et de la pédiatrie, ensuite parce qu’il permet au commun des mortels de relativiser ses petits bobos et ennuis de tous les jours dans un monde où de nombreuses personnes souffrent en silence.