Escape Room

Largement inspiré par CUBE de Vincenzo Natali sorti en 1997, ESCAPE ROOM est un film puzzle. Démarrant sur la (presque) fin du film, le récit est sous forme d’un gigantesque flashback qui va nous amener à force de résolution d’énigmes jusqu’au grand final (ouvert bien sûr).

Hommage très appuyé à CUBE est le moins que l’on puisse dire pour qualifier ce film puisque les 6 personnages sont presque de transcriptions de ceux de CUBE, et les résolutions des énigmes ressemblent plus à des problèmes de maths (comme dans CUBE) qu’à des énigmes d’escape room habituelles.

Enfin si l’on oublie ce (petit) détail dérangeant, le scénario de ESCAPE ROOM est plutôt pas mal ficelé, mettant les nerfs des spectateurs à rude épreuve au bout de 50 (longues) minutes d’exposition qui auraient certainement pu être quelque peu condensées pour nous faire rentrer plus rapidement dans le vif du sujet.

Empruntant à gauche et à droite -on pense à SAW et ses suites, FINAL DESTINATION et bien d’autres, ESCAPE ROOM bénéficie heureusement d’une interprétation honnête et d’un rythme correct. Mais tout cela ne révolutionne clairement pas les ficelles du genre. On ne peut que vous conseiller donc de revoir CUBE ou sa suite, HYPERCUBE, pour saisir ce que l’on réussissait à faire 20 ans plus tôt sur un scénario original…

Articles associés

Bad Boys: Ride or Die

The Zone of Interest

La fille de son père