Élève libre
Accueil Critiques Élève libre

Élève libre

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe: Claire Bodson, François Pirot, Joachim Lafosse, Jonas Bloquet, Jonathan Zaccaï
Durée : 105’
Genre: Drame
Date de sortie: 20/01/2009

Cotation:

4/ 6

Si vous avez manqué le début:

A seize and, Jonas est un jeune espoir de tennis mais sa scolarité bat de l'aile et il devrait se ré-orienter vers une école technique. En match, il stresse beaucoup trop et se retrouve finalement écarté de la compétition. Suite à son échec scolaire, il décide alors de passer le jury central en élève libre... Pierre, 30 ans, un ami de sa mère va l'aider en lui donnant des cours particuliers...

 

Notre critique:

Jonas est un enfant de famille éclatée pour qui la structure familiale est floue. Pris entre deux feux, la mère et le père, Jonas ment à tout le monde y compris à lui-même. Il cache le divorce de ses parents, il ment sur son échec scolaire… et finit par se faire vampiriser par Pierre, le mentor, le professeur qui l’abreuve de mots.

Poussé par Pierre et ses amis, Nathalie et Didier, Jonas découvre une sexualité sans frontières, san barrières où la transgression est la règle. Il est happé par la perversion des adultes qui, au lieu de favoriser l’épanouissement de sa vie sentimentale avec sa petite amie Delphine, l’entraîne vers la transgression et le déstabilise complètement. Les adultes se servent de lui, abusent de sa naïveté, de sa fraîcheur et de ses faiblesses pour en faire leur marionnette. Et lorsque le monde des adultes s’effondre: Pierre couche avec lui, Nathalie et Didier se déchirent, Jonas se retrouve au bord du gouffre.

Avec son ELEVE LIBRE, Joachim Lafosse filme à nouveau la déstabilisation, la transgression, collant à ses personnages (admirablement interprétés par ailleurs), centrant chaque plan, chaque scène autour d’eux jusqu’à l’étouffement. Il livre ici un film fort, dérangeant, mais parfois à la limite d’une caricature gênante pour que le film puisse être une vraie étude de moeurs au sens strict.

 

Ces articles pourraient vous intéresser