Efter brylluppet

Efter brylluppet

Réalisatrice adhérant au Dogma de Lars Von Trier, Susanne Bier réalise ici un film surprenant, riche en renversements et pourtant très engagé. D'un côté, elle dénonce la différence immense entre pays riches (le Danemark) et pays pauvres en voie de développement (l'Inde), de l'autre, elle se joue du spectateur en accumulant les sous-intrigues et en multipliant les surprises. Caméra à l'épaule, elle filme au plus près des gens, insistant sur l'importance des regards, avec une évidente économie de moyens pour accentuer l'empathie du spectateur.

Jacob est d'abord un simple fil rouge pour le spectateur qui suit son arrivée au Danemark où le contraste avec la pauvreté ambiante de l'Inde est terrible: le sauna, l'écran plasma, la salle de bain de l'appartement danois de Jacob, la richesse ostentatoire de Jorgen sont autant de preuves de l'abîme d'un monde coupé en deux! Ensuite, il devient clairement le centre d'une tourmente, l'oeil du cyclone de son propre passé tumultueux qui l'oblige à faire des choix dramatiques. Jacob subira un renversement total de ses valeurs qui l'obligera à réfléchir sur les fondements même de son existence.

Remarquablement interprété, notamment par Mads Mikkelsen, le méchant Chiffre du récent CASINO ROYALE, AFTER THE WEDDING est un film intelligent, par moment un peu froid, qui mérite le déplacement…

Articles associés

Jurassic World Dominion

C’est magnifique!

Champagne!