Downton Abbey: A New Era

Downtown Abbey: A New Era

DOWNTOWN ABBEY, c’est avant tout une série multi-primée (Emmys, BAFTA) qui de 2010 à 2015 a déroulé 52 épisodes sur 6 saisons pour le plus grand bonheur des amateurs de séries anglaises de qualité!

Cette chronique de la vie de la famille Crawley, des aristocrates du début du 20e siècle, et de leur relation avec leurs serviteurs est un petit bijou finement ciselé d’études de moeurs et de relations sociales. Downtown Abbey est en quelque sorte la transposition en huis-clos de la société britannique de l’époque.
Un tel succès allait forcément inspirer les producteurs et c’est donc en 2019 que le réalisateur Michael Engler qui avait travaillé déjà sur quelques épisodes de la série (mais aussi sur la série “Sex and the City”) se lance dans la réalisation d’un long métrage, intitulé très simplement DOWNTOWN ABBEY, reprenant tous les ingrédients de la série: scénario de Julian Fellowes, créateur de la série, les mêmes interprètes et bien évidemment les mêmes décors (le château de Highclere). Il ne fallait en aucun cas bouleverser ce qui avait fait le succès incroyable de la série télé.

3 ans plus tard, c’est donc DOWNTOWN ABBEY: UNE NOUVELLE ERE qui vient compléter le tableau des histoires de la série ainsi que celle du précédent opus. Ce deuxième long métrage suit deux histoires en parallèle: l’acquisition d’un héritage imprévu de Lady Grantham (une villa sur la côte d’Azur) et le tournage d’un film de fiction dans la demeure de Downtown Abbey moyennant paiement (qui permettra de réparer la toiture).

Si la première histoire semble plus un prétexte pour dynamiser le récit et donner un peu d’exotisme aux décors, le tournage du film est, quant à lui, le véritable enjeu de ce récit. Il permet en effet de jouer sur des différences sociales encore plus riches puisque la famille Crawley et leurs serviteurs vont se trouver confronter au milieu artistique du show business et aux stars qui en sont les piliers. Et clairement l’occasion est parfaite pour que tout ce beau petit monde soit obligé de cohabiter rendant l’interaction entre les personnages encore plus riches qu’usuellement.
Cerise sur le gâteau, l’histoire du cinéma côtoie l’Histoire tout court dans ce DOWNTOWN ABBEY: UNE NOUVELLE ERE. Et l’on comprend mieux par exemple les difficultés rencontrées par les premiers acteurs et actrices du parlant et l’on saisit tout aussi bien ce qui a poussé les studios à abandonner les films muets.

Il serait dommage de parler de Downtown Abbey sans mentionner les remarquables dialogues et l’incroyable interprétation de ces comédiens et comédiennes britanniques. Les répliques fusent avec toujours ce même flegme britannique et cet humour teinté de non-sens, le tout servi par des interprètes toujours parfaitement justes et simplement naturels qui collent avec le récit et qui donnent aux spectateurs le plaisir de voir une oeuvre maîtrisée de bout en bout!

Articles associés

Le torrent

Under the Fig Trees

Close