Accueil Critiques Dieu Seul Me Voit

Dieu Seul Me Voit

par Olivier Loncin
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe:
Durée : 120’
Genre:
Date de sortie: 25/08/1998

Cotation:

5 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Albert Jeanjean est ingénieur du son. Il a une trentaine d'année et il vit sa vie doucement en rêvant du grand amour qu'il croit reconnaître à presque chaque rencontre.

 

Notre critique:

Bruno Podalydès, frère de Denis l’acteur, a un talent fou pour capter ces petits détails la vie courante qui nous rendent à la fois si pathétiques et tellement attachants. Il y a dans son regard sur la banalité du quotidien un peu de cette magie que l’on retrouvait chez Jacques Tati et qui transparait également chez Cédric Klapisch (CHACUN CHERCHE SON CHAT).

Film d’aujourd’hui (car la problématique de la place et du rôle de l’homme dans le couple et le questionnement qui en découle sur les comportements à adopter, sont tout de même des soucis bien d’aujourd’hui), Podalydès évite heureusement tout effet de mode, de même qu’il évacue toute approche intellectuelle et laisse avec beaucoup d’à propos transparaître les aspects ludiques des rapports homme/femme. Loin de dramatiser les choses, il s’en amuse, et nous avec, en gardant cette pudeur qui lui évite de sombrer dans la caricature.

Tendre chronique des doutes et angoisses d’un personnage profondément gentil mais quelque peu empêtré dans ses sentiments, DIEU SEUL ME VOIT est un film à croquer qui vous donne envie de chanter, d’aborder une belle inconnue ou d’offrir un bisou polisson à l’élu(e) de votre coeur.