Detachment

Detachment

A la vision de DETACHMENT, on ne peut s’empêcher de penser à ENTRE LES MURS, palme d’or à Cannes en 2008, tant le sujet -un prof dans une école difficile- est similaire. Toutefois, là où le film français collait à la réalité (les jeunes acteurs étaient tous des amateurs), le film de Tony Kaye, réalisateur de l’excellent et controversé AMERICAN HISTORY X, utilise la fiction comme vecteur de sa dénonciation et de sa démonstration.
Avec dans le rôle principal un Adrien Brody (THE PIANIST) exceptionnel, DETACHMENT raconte en un peu plus d’une heure trente des mois d’enseignement d’un remplaçant dont la mission a toujours été de maintenir la discipline plus que d’assurer la continuité de l’enseignement. Mais cette fois, le détachement apparent du professeur remplaçant ne résistera pas à l’entourage de ce collège renommé difficile.
Entre message d’espoir né sur un tas de fumier et constat d’échec face à la déception des autres, DETACHMENT est un film fort dont la forme accompagne parfaitement le fond, donnant à certains plans et scènes, une puissance indéniable.

Articles associés

Club Zero

Furiosa: A Mad Max Saga

Kingdom of the Planet of the Apes