Defiance

Defiance

Après un BLOOD DIAMOND fort réussi qui s’attaquait au difficile sujet des enfants soldats, un THE LAST SAMURAI qui explorait un pan d’histoire méconnu du Japon, Edward Zwick revient à nouveau avec un sujet sensible et historique: DEFIANCE. Comme un SCHINDLER’S LIST montrait le sauvetage de juifs face à la barbarie nazie, DEFIANCE s’attache aux frères d’une famille juive polonaise qui vont se retrouver presque malgré eux impliqués dans le sauvetage d’un millier de juifs dans les forêts biélorusses.

Les frères Bielski, de vengeurs de leur famille massacrée par les Allemands, deviendront les leaders d’un choix humaniste, d’un souffle de liberté dans un monde opprimé par le joug nazi. Et malgré leurs tensions fratricides et les ravages de l’anti-sémitisme russe, ils parviendront de fuite en fuite à sauver plus de 1200 personnes!

DEFIANCE n’hésite pas à montrer les horreurs perpétrés par le régime nazi en Pologne et parvient fort bien à passer des rapports humains aux scènes de combats très réalistes. Et après avoir dirigé des pointures tels que Di Caprio ou Tom Cruise, Edward Zwick réussit encore une fois un bon travail avec Daniel -007- Craig qui compose un personnage assez loin de cette machine à tuer qu’est devenu James Bond au fil de la série…

Articles associés

Bastarden

Un silence

Chlopi