Accueil Critiques Dance With Me

Dance With Me

par Olivier Guéret
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : Dance Passion

Equipe:
Durée : 126’
Genre:
Date de sortie:

Cotation:

0 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Rafael Ifante (Chayanne), jeune et beau cubain, arrive à Houston plein d'enthousiasme et d'énergie. Il vient d'être engagé comme homme à tout faire dans un studio de danse. Le propriétaire, John Burnett (K. Kristofferson) veut céder l'affaire, fatigué par la routine. Gagnant l'affection du personnel, des clients et surtout de la ravissante Ruby (Vanessa Williams), il ne peut s'empêche de lui dévoiler son coup de hanche made in Cuba. Sur le point de relancer sa carrière de danseuse professionnelle, Ruby vacille devant un tel savoir faire. Il lui apprend comment sentir sa... musique. Elle craque, elle s'épanouit, ils se séparent mais il reste une demi-heure de film...

 

Notre critique:

THE DOCTOR, CHILDREN OF A LESSOR GOD, WRESTLING ERNEST HEMINGWAY (merci pour la boîte à mouchoirs), tous ces films sont les oeuvrettes de Randa Haines, réalisatrice conservatrice, savante joueuse de cordes à violons. Sur un thème relativement proche de STRICTLY BALLROOM (les concours de danse et leur milieu) du très inspiré Baz Lhurmann, la réalisatrice range son DANCE WITH ME du côté des films standards sans les envolées hautement lyriques que l’on pourrait attendre d’un scénario baignant perpétuellement dans la musique. Elle préfère s’enliser dans des détours tortueux fait de sourires figés (mention spéciale à Chayenne, célèbre vendeur de disque chez lui) et d’actes manqués. Le tout s’emboîte comme une mélodie poliment ennuyeuse de la canadienne Céline au rythme saccadé des pas de danse de la belle Vanessa Williams qui, elle, reste un plaisir pour les yeux.