Comme des garçons
Accueil Critiques Comme des garçons

Comme des garçons

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe: Bruno Lochet, Jean-Christophe Bouzy, Julien Hallard, Max Boublil, Vanessa Guide
Durée : 90’
Genre: Comédie
Date de sortie: 25/04/2018

Cotation:

1 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Juin 1969. Le Stade de Reims descend pour la première fois en deuxième division. Paul Coutard, reporter au Champenois, et accessoirement séducteur de ces dames, interviewe de façon plutôt incisive le patron du club, Leroux. Pendant ce temps, Emmanuelle Bruno, secrétaire de direction au Champenois et accessoirement fille de footballeur, se voit confier la tâche d’aider à organiser la kermesse annuelle du journal.

 

Notre critique:

Encore un film français dont l’idée de base est plutôt bonne et donc l’exploitation passe, loin s’en faut, à côté des buts. Il était effectivement clair que se baser sur la naissance de la première équipe de foot féminine en France pour en faire un film relevait d’une bonne idée.

Hélas, COMME DES GARÇONS est d’une prévisibilité totale et ce ne sont pas les tentatives de donner du rythme en jouant sur une narration un peu “punchy” ou sur la vitalité des personnages et de l’interprétation qui permet de relever le niveau de ce qui n’est en fait qu’un téléfilm pour TF1 à l’heure du prime. Et ce n’est pas les quelques chiffres réels sur le football féminin ajouté au générique de fin qui vont donner à eux seuls le contenu historique du film.

Et si Vanessa Guide (GOING TO BRAZIL) apporte un peu beaucoup de fraîcheur (et de charme) à l’ensemble, et si le casting féminin est tout aussi à la hauteur des attentes, c’est Max Boublil qui déçoit, surjoue en permanence, passe à côté de son personnage qui aurait pu être flamboyant ne réussissant au final qu’à agacer les spectateurs. Cet acteur de la série “Sous le soleil” avait pourtant réussi à imposer un certain jeu humoristique dans LA VERITE SI JE MENS! 3 ou encore dans LES GAMINS.

 

Ces articles pourraient vous intéresser