Charlie's Country
Accueil Critiques Charlie’s Country

Charlie’s Country

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Titre français : Charlie's Country

Equipe:
Durée : 108’
Genre: Drame
Date de sortie: 28/04/2015

Cotation:

5 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Australie. Charlie vit dans une réserve aborigène. Comme chaque mois, il touche de l’argent du gouvernement blanc australien, argent qu’il redistribue en partie à des plus démunis que lui et à sa famille. Mais Charlie en a assez, il voudrait une maison car il est un peu à l’étroit avec sa famille...

 

Notre critique:

Hollandais immigré en Australie à l’âge de huit ans, Rolf de Heer, outre de nombreux documentaires, a réalisé quelques films (TEN CANOES, THE TRACKER) qui mettent souvent en exergue les aborigènes et leurs cultures face aux envahisseurs blancs.
Ecrit à quatre mains avec le célèbre acteur aborigène David Gulpilil qui joue dans le film, CHARLIE’S COUNTRY est un nouveau pamphlet qui dénonce le comportement des blancs face au peuple aborigène. Attaque en règle du gouvernement et de ses lois absurdes dans les réserves, le film ne se contente pas de dénoncer, il montre aussi à quels points les règles sont inadaptés à la vie et la culture des aborigènes.
Très démonstratif mais tellement bien illustré, CHARLIE’S COUNTRY est un véritable cri de désespoir qui, à l’instar de ce Charlie désespéré d’avoir perdu ses racines et qui retourne dans le bush pour y vivre comme ses ancêtres, se veut aussi une voie de retour vers les vraies valeurs traditionnelles de ces aborigènes.
 
A voir comme l’histoire édifiante d’une colonisation qui ne date que de deux cents ans après tout!