Cézanne et moi
Accueil Critiques Cézanne et moi

Cézanne et moi

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Cotation :

3 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

1888. Paul Cézanne rend visite à Emile Zola. C’est l’occasion pour les deux hommes de se remémorer leur enfance à Aix-en-Provence en 1852.

 

Notre critique:

CEZANNE ET MOI est une biographie croisée basée sur la vie de Paul Cézanne et d’Emile Zola, anciens amis d’enfance qui s’entredéchirent suite à la publication du livre “L’oeuvre” de Zola, fortement inspiré par la vie de Cézanne.

Même si cette raison de leur brouille est contestée de nos jours, l’important dans ce CEZANNE ET MOI n’est pas la réalité absolue du biopic mais bien l’intérêt de confronter deux grands artistes issus de milieux sociaux différents mais amis devant l’éternel.

Sixième long métrage en tant que réalisateur de la fille de Gérard Oury, Danièle Thompson, CEZANNE ET MOI doit beaucoup à la rencontre au sommet entre deux acteurs français, Guillaume Canet (THE PROGRAM) et Guillaume Gallienne (EPERDUMENT). Si Canet est plutôt à l’aise en Emile Zola, Gallienne semble parfois avoir quelques problèmes d’accent méditerranéen par moment (il le perd).

Avec sa belle reconstitution d’époque et ses paysages magnifique de la Provence et de la Sainte Victoire, le film de Danièle Thompson ne sort pas vraiment des sentiers battus du biopic et la confrontation entre Zola et Cézanne manque de relief et d’envolées romantiques qui auraient mieux rendu la dimension artistiques des deux hommes que des scènes parfois trop bavardes. Même certains élans à la Pagnol ne parviennent pas pour autant à élever le film au delà du téléfilm de qualité.

 

Ces articles pourraient vous intéresser