Capitalism: A Love Story
Accueil Critiques Capitalism: A Love Story

Capitalism: A Love Story

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe:
Durée : 120’
Genre: Film documentaire
Date de sortie: 05/01/2010

Cotation:

5 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Michael Moore se lance dans une nouvelle croisade dont il a le secret. Cette fois-ci ce sont les débordements du capitalisme qu'il dénonce avec sa verve habituelle.

 

Notre critique:

Comme d’habitude Michael Moore démarre sur les chapeaux de roues: la comparaison entre la décadence de Rome et celle de l’Amérique néo-libérale risque d’en faire sourire plus d’un et grincer des dents beaucoup d’autres…

Mais il ne s’arrête pas en si bon chemin et après avoir retracé une bonne partie de l’histoire des US depuis Carter, il s’attaque de front à quelques sujet sensibles: en vrac, les salaires minables des pilotes de ligne, les prisons privées, les assurances vie prises par les sociétés sur le dos de leurs employés, la dette des étudiants qui est en moyenne de 100.000 dollars par tête de pipe, etc…

Bien sûr, et comme à l’accoutumée, il n’évite pas le manichéisme, ni les comparaisons flatteuses mais fausses avec la vieille Europe mais il met aussi le doigt là où ça fait très mal -même si il le fait avec humour et une ironie féroce- en montrant les manquements évidents d’un système capitaliste qui a fait de la dérégulation financière son maître mot!