Buried

Buried

BURIED commence donc avec un point de départ assez osé et plutôt original! Et clairement la première question que se posera le spectateur est: comment le réalisateur va-t-il faire pour nous tenir en haleine pendant les une heure et demie que durent le film et l’action? La deuxième question étant: comment le scénariste va-t-il sortir le gars de sa boîte?
Et bien rassurez-vous car avec juste un briquet, un GSM et un peu d’alcool, on fait énormément de choses dans un cercueil, ne fusse que tenir le suspens à bout de bras avec des évolutions dans le récit, le tout rythmé comme il faut… Et rien que pour cela, on tirera son chapeau au couple réalisateur/scénariste Rodrigo Cortès et Chris Sparling (dont c’est seulement le deuxième long métrage).
Donc BURIED est un film qui ose, joue à fond la carte de la lutte contre le temps et se permet une fin rarissime au pays de l’oncle Sam. Mais attention… le film est à déconseiller fortement aux claustrophobes de tout poil…

Articles associés

Le bleu du caftan

The Eternal Daughter

Anyone But You