Broer

Un frère coureur de jupons a pourri la vie de Mark et continue sous forme d’un fantôme qui le hante à tous moments, tandis que Mark cherche comment se venger de façon posthume de ce dernier. Il faut bien avouer qu’il y a là une belle matière à un scénario original!

Et c’est bien ce que nous propose le réalisateur belge Geoffrey Enthoven avec BROER, dans une mise en scène adroite qui sème habilement doute et mystère, le tout avec un humour noir et désespéré qui fonctionne plutôt bien. Le jeu avec le frère mort est une bonne trouvaille exploitée juste comme il faut et qui permet de relancer l’intérêt lors des quelques moments un peu plus longs du film.

Jouant sur le thriller, un peu à la manière de Pascal Thomas dans ses films avec Catherine Frot (LE CRIME EST NOTRE AFFAIRE, MON PETIT DOIGT M’A DIT), Geoffrey Enthoven compose un divertissement bien réussi servi par un casting sans failles où l’on retrouve l’excellent Koen De Bouw (HET VONNIS, LOFT) mais aussi le grand Udo Kier dans un rôle mystérieux et effrayant comme il en a incarné beaucoup!

Bonne surprise donc avec ce film du nord du plat pays très ludique et au scénario bien ficelé sans être pour autant prise de tête…

Articles associés

Smile

Blonde

Don’t Worry Darling