Black Panther: Wakanda Forever

Black Panther: Wakanda Forever

C’est en 2018 que le premier BLACK PANTHER a débarqué dans le MCU mettant à l’honneur est un des super héros noir de l’univers Marvel. Incarné par Chadwick Boseman, Black Panther avait pris forme dans un film pas toujours à la hauteur, même si la critique américaine encensait le film comme étant celui qui a donné ses lettres de noblesse à une belle palette d’acteurs et d’actrices afro-américaines.

Malheureusement, après des années de lutte contre un cancer du colon, Chadewick Boseman est mort en 2020 à l’âge de 43 ans, brisant ainsi momentanément la suite qui devait être donnée à ce super héros.

Il fallait donc jouer sur un scénario tenant compte de ce fait pour fournir une suite à ce début de franchise. Si l’on se base sur les comics, c’est Shuri, la soeur de T’Challa qui devait endosser le rôle du roi.

Au lieu d’un vrai choix d’emblée, les studios ont fait une valse hésitation qui nous vaut près de 2h d’absence de T’Challa et de présence d’un Namor, tout puissant, en tant que héros de substitution.Si ce n’est pas forcément désagréable, on se demande alors pourquoi avoir intitulé le film BLACK PANTHER: WAKANDA FOREVER et pas Namor vs Wakanda.

Si les effets spéciaux sur les technologies du royaume de Wakanda sont plutôt sympas visuellement et si l’énergie des interprètes transparait à l’écran, ce n’est évidemment pas suffisant pour compenser les détours scénaristiques pour remettre Black Panther au centre du récit. Le final est le sommet de cette tentative inintéressante.

En tout cas, et si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à choisir une séance dans la salle Imax et en 3D la plus proche de chez vous pour profiter au maximum des effets visuels du film qui sont les seuls à faire un peu la différence sur ce film.

Articles associés

Un petit miracle

Babylon

The Enforcer