Being Flynn
Accueil Critiques Being Flynn

Being Flynn

par Eric Van Cutsem
Publié: Dernière mise à jour le

Equipe:
Genre: Drame
Date de sortie: 04/09/2012

Cotation:

4 sur 6 étoiles

Si vous avez manqué le début:

Jonathan Flynn est persuadé qu'il sera un grand écrivain. En attendant, il est chauffeur de taxi et fait quelques autres petits boulots à côté...

 

Notre critique:

Lorsqu’un fils retrouve son père après 18 ans d’absence et qu’il s’aperçoit que ce dernier est homophobe, raciste et cinglé, on peut dire que le rapprochement entre les deux risque de s’avérer difficile… Et c’est ce rapprochement et surtout le fait que finalement nous sommes quelque part indissociables de nos parents dont traite ce BEING FLYNN réalisé par Paul Weitz qui depuis son premier film, AMERICAN PIE, a continué dans des comédies plus ou moins réussies se permettant même un petit détour dans l’action horrifique avec CIRQUE DU FREAK.
Avec ce BEING FLYNN adapté d’un roman autobiographique de Nick Flynn, c’est au drame qu’il ose donc s’attaquer cette fois-ci. Le sujet en soi est parfaitement intéressant et le traitement ne l’est pas moins, surtout dans sa description d’une certaine Amérique bien loin du plein emploi, une Amérique des désoeuvrés et des grands perdants de la vie comme il en existe partout.
La descente aux enfers du fiston qui se croit responsable de tout et qui finalement se hait totalement est elle aussi bien maîtrisée et surtout formidablement joué par un Paul Dano (étonnant dans THERE WILL BE BLOOD) crédible tandis que Robert De Niro (sur)joue juste un père qui tente de reporter sur son fils les qualités que lui même n’a pas.
Tout cela donne donc un film qui, si il n’est pas parfait, n’en demeure pas moins une bonne surprise en ces temps de vaches maigres cinématographiques en Belgique…