Banlieue 13 : Ultimatum

Banlieue 13 : Ultimatum

En 2004, avec Luc Besson au scénario et à la production, sortait BANLIEUE 13 une sorte de sous produit de l’excellent ESCAPE FROM NEW YORK de John Carpenter. Très basique au niveau scénario, ce film d’action pure et dure ne s’embarrassait ni de cohérence ni de principes.

Et puisque cela fonctionne pourquoi ne pas lui donner une petite suite avec ce BANLIEUE 13 : ULTIMATUM? Pour cela il a donc suffit de reprendre les mêmes (David Belle et Cyril Raffaelli) et de recommencer sur plus ou moins le même thème.

Trafics de drogue en tout genre, combat bien chorégraphiés saupoudrés bien sûr de manipulations et magouilles politiques de haut niveau (pour que l’extérieur de la banlieue soit à peu près aussi pourri que l’intérieur de celle décrite dans le film) sont donc à l’honneur avec un ton qui ne risque ni de redorer l’image des banlieues, ni celle des flics. L’équilibre, il faut le trouver plutôt dans le fait que chez les deux gentils héros, il y a un flic et un banlieusard mais certainement pas dans la vue manichéenne de l’ensemble!

BANLIEUE 13 : ULTIMATUM est donc une fois de plus un film qui utilise la recette Besson (http://www.dailymotion.com/video/x80385_europa-corp-parodie_fun) à 100% pour le plus grand plaisir de certains et le déplaisir des autres…

Articles associés

Love Lies Bleeding

Une affaire de principe

Drive-Away Dolls