Até Ver a Luz

Até Ver a Luz

Présenté à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes, ATE VER A LUZ, premier long du réalisateur Basil da Cunha, aurait pu marqué les débuts d’un réalisateur à suivre. Malheureusement trop d’hésitations entre ‘action movie’ et polar d’ambiance, le tout sur un scénario maigrelet, ne montrent pas vraiment les qualités potentiels de ce réalisateur suisse (si, si) d’origine portugaise.
Film à petit budget (mais ceci n’explique pas forcément cela), ATE VER A LUZ multiplie les plans serrés pour masquer l’absence de décors et joue beaucoup plus sur des dialogues sans fins que sur une quelconque action.
Ni vraiment témoignage sur une Lisbonne des gangs, ni vraiment film d’action, ce premier long métrage joue sur l’ambiance par moment sans pour autant s’en tenir pleinement à ce créneau qui aurait pu dévoiler quelques unes de qualités du metteur en scène. Espérons que son deuxième film lui permettra de démontrer ses possibilités.

Articles associés

Club Zero

Furiosa: A Mad Max Saga

Kingdom of the Planet of the Apes